Pars vite et reviens tard - Fred Vargas

Publié le par Mijakely


Résumé:

Ce sont des signes étranges, tracés à la peinture noire sur des portes d'appartements, dans des immeubles situés d'un bout à l'autre de Paris. Une sorte de grand 4 inversé, munie de deux barres sur la branche basse. En dessous, trois lettres : CTL. À première vue, on pourrait croire à l'oeuvre d'un tagueur. Le commissaire Adamsberg, lui, y décèle une menace sourde, un relent maléfique. De son côté, Joss Le Guern, le Crieur de la place Edgar Quinet, se demande qui glisse dans sa boîte à messages d'incompréhensibles annonces accompagnées d'un paiement bien au-dessus du tarif. Un plaisantin ou un cinglé ? Certains textes sont en latin, d'autres semblent copiés dans des ouvrages vieux de plusieurs siècles. Mais tous prédisent le retour d'un fléau venu du fond des âges.

Mon avis:

Surement que le titre du livre vous dit quelque chose  .. c'était y a pas longtemps à l'affiche au cinéma. Je l'ai pas vu au cinéma mais peut être maintenant je vais me décider à acheter le DVD. J'espère au moins que ce sera à la hauteur du livre. Je vous avouerai que c'était entrainant,  l'auteur sait tenir en haleine et surtout cette envie de savoir pourquoi? qui? comment?
C'est l'une des rare fois que je lis un livre où le sujet sort de l'ordinaire .. tueur en série me dites vous .. non pire encore le sujet tourne autour de ce que les personnes jadis appelaient: le fléau de dieu, la peste .. et puis à l'occasion  je découvre le métier de crieur (j'avoue je vois pas comment ça peut se réaliser encore de nos jours .. crier des annonces et des nouvelles dans la rue .. mais je demande qu'à voir).
C'était bien raconté et je vous avoue en quelques jours de RER et métro je l'ai avalé tout entier.
Bon, on va dire que je met le livre au rang des grands intrigues de Dan Brown  que j'apprécie beaucoup er de son célèbre livre (non pas Da Vinci Code) mais Ange et Démons.

Publié dans Lectures et CDs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article