Critiques cinéma : Margin call - De rouille et d'os

Publié le par Mijakely

MarginCallMargin Call par J. C. Chandor avec Kevin Spacey, Paul Bettany

Synopsis

Pour survivre à Wall Street, sois le premier, le meilleur ou triche. La dernière nuit d’une équipe de traders, avant le crash. Pour sauver leur peau, un seul moyen : ruiner les autres.

Mon avis

 

Très bon film. Le contexte est mis en place assez rapidement. Après coup on pourrait se dire que le film a un fort potentiel soporifique, mais au final on est loin de s'ennuyer. J'ai un peu eu du mal à cerner la personnalité de chacun durant le film. Certaines paraissent évidentes d'autres un peu moins voire pas du tout. La diversité des personnalités des personnages est assez sympa à constater.
La société est face à sa plus grosse crise. Durant la nuit quelques personnes vont tout faire pour trouver une solution. A plusieurs reprises on est face à des situations invraisemblables. Le monde de la finance est un monde de requins,  l'argent et le profit est roi. Seuls les plus forts survivent. Personne n'est finalement à l'abri. Franchement, je dirais que c'est un bon film à voir.

 

De rouille et d'os par Jacques Audiard avec Marion Cotillard, Matthias Schoenaertsrouilleos

Synopsis

Ça commence dans le Nord.
Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C’est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. Là-bas, c’est tout de suite mieux, elle les héberge dans le garage de son pavillon, elle s’occupe du petit et il fait beau. A la suite d’une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone.
Il est pauvre ; elle est belle et pleine d’assurance. C’est une princesse. Tout les oppose.
Stéphanie est dresseuse d’orques au Marineland. Il faudra que le spectacle tourne au drame pour qu’un coup de téléphone dans la nuit les réunisse à nouveau.
Quand Ali la retrouve, la princesse est tassée dans un fauteuil roulant : elle a perdu ses jambes et pas mal d’illusions.
Il va l’aider simplement, sans compassion, sans pitié. Elle va revivre.

Mon avis

 

Un drame émouvant avec ses bons et ses mauvais côtés. J'ai bien aimé la réalisation du film, la façon dont les personnages sont présentés. L'histoire de ces deux personnes qui se retrouvent et qui sans le savoir vont se sauver l'un l'autre. Dans son ensemble j'ai beaucoup aimé le film. J'ai beaucoup accroché sur le personnage de Stéphanie. Marion Cotillard le jouait tellement bien. Il y a eu beaucoup de scènes où elle n'avait pas besoin de parler pour transmettre beaucoup de choses. Quant à Ali bien que honnête et direct le personnage me paraissait un peu con sur les bords avec sa violence et sa fascination pour le combat. Heureusement, avec son franc parler il ne manquait pas de faire rire. La séquence sur son "opé"abilité n'est pas mal. Le film dégage quelques choses de sensibles combinés avec quelques traits d'humour, de brutalité et de sensualité. Il montre entre autres le combat de ces deux personnages face à la vie qui n'est finalement pas tendre avec eux. Un simple récit de vies poignantes. A voir absolument.

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

Avec une marion en mode Machete, on ne peut qu'être "opé" !
Répondre