Critiques cinéma : The We and the I - Dans la maison

Publié le par Mijakely

The-We-and-the-I

 

The We and The I par Michel Gondry avec Michael Brodie, Teresa Lynn

Synopsis

C'est la fin de l'année. Les élèves d’un lycée du Bronx grimpent dans le même bus pour un dernier trajet ensemble avant l’été. Le groupe d'adolescents bruyants et exubérants, avec ses bizuteurs, ses victimes, ses amoureux… évolue et se transforme au fur et à mesure que le bus se vide.
Les relations deviennent alors plus intimes et nous révèlent les facettes cachées de leur personnalité…

Mon avis

 

Je me suis longuement poser la question sur la signification du titre de ce film. Et après l'avoir vu on peut aisément le comprendre. L'effet de groupe est à mon avis le principal axe de développement de ce film. Toute l'histoire se déroulant dans un bus rempli de lycéens et qui se vide petit à petit.  Je reste partager sur ce film. D'un côté le sujet est intéressant mais dans les faits j'ai trouvé le temps assez lent sur plusieurs parties du film. Le fil conducteur à suivre est l'histoire de Michael et accessoirement de Teresa. Au fil des trois parties du film on voit le changement d'attitude du personnage. D'abord en groupe puis seul. Les rôles de chacun des personnages ont tous quelques choses d'antipathiques influencés par le groupe. Je pense que ça ne m'aurait pas déranger outre mesure si ce n'est : un, les acteurs amateurs sont justement des amateurs, deux, j'avais l'impression de regarder un documentaire (donc du réel) avec les violences gratuites des jeunes des banlieues. Tout le monde aura remarquer qu'il n'y a aucun blanc dans ce film, sauf la vieille blanche avec sa phrase choc bien raciste et la belle blanche à vélo qui fait fantasmer tout le monde. Ah les bonnes caricatures!

Je reste persuader que des comportements pareils existent réellement dans la société d'aujourd'hui mêmes les comportements  les plus exagérés. C'est peut être un peu pour ça que le film dérange. Parallèlement à tout ça l'effet de groupe existe forcément dans n'importe quelle situation. Tout le monde, à mon avis, se comporte différemment en étant en groupe ou pas. Selon les situations, cela pourrait être des comportements vraiment anodins et peut aller jusqu'à des débordements plus ou moins catastrophiques. Je constate moi même cette différence de comportement en observant mes entourages et bien sure moi même. Rien n'est jamais vraiment pareil en groupe et en intimité. Une des choses importantes est de savoir s'entourer des bonnes personnes. Malheureusement dans bien des cas on ne choisit pas.


dans-la-maisonDans la maison par François Ozon avec Fabrice Luchini, Ernst Umhauer

Synopsis

Un garçon de 16 ans s'immisce dans la maison d'un élève de sa classe, et en fait le récit dans ses rédactions à son professeur de français. Ce dernier, face à cet élève doué et différent, reprend goût à l'enseignement, mais cette intrusion va déclencher une série d'événements incontrôlables.

Mon avis                

         
En sortant de la salle je reste encore un peu dans un atmosphère assez curieux. Quel est la part de fiction et de vérité dans les récits de Claude ? L'histoire est tellement bien écrit et tellement bien raconté qu'on en est subjugué malgré soit. Le mystère, l'appréhension mais surtout la curiosité sont omniprésents. Sous forme de narrations, les scènes se succèdent sans perdre en intérêt. C'est vraiment bien joué et par dessus tout bien réalisé. On se surprend bien après le film à y penser. A penser à Claude, voyeur et son petit sourire narquois, à Germain, son obsession et ses rêves d'écritures, aux Raphas et à Esther, ces bons français moyens (vraiment?).  J'ai imaginé une autre fin. Une fin plus radicale, plus extraordinaire seulement en y repensant bien ça aurait été en  total décalage avec l'histoire et la personnalité de Claude. Sans être un rebondissement spectaculaire la fin proposé n'est finalement pas si mal que je l'ai pensé à la sortie de la salle obscure. A débattre. Néanmoins, ce film est une pure réussite. Ne vraiment pas hesiter à aller le voir. Vous en serez surpris !

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article