Critiques de livres : Le Déchronologue - Veronika décide de mourir - Un bébé pour Rosemary

Publié le par Mijakely

dechronologue.jpgLe Déchronologue de Stéphane Beauverger

Quatrième de couverture

« Je suis le capitaine Henri Villon, et je mourrai bientôt. Non, ne ricanez pas en lisant cette sentencieuse présentation. N’est-ce pas l’ultime privilège d’un condamné d’annoncer son trépas comme il l’entend ? C’est mon droit. Et si vous ne me l’accordez pas, alors disons que je le prends ». Ainsi débute le récit du capitaine Villon. Il lutte avec son équipage de pirates pour préserver sa liberté dans un monde déchiré par d’impitoyables perturbations temporelles. Son arme : le Déchronologue, un navire dont les canons tirent du temps.

Mon avis

 

On navigue au fil du temps avec le capitaine Villon pas forcément dans l'ordre chronologique des évènements. Peu importe c'est entraînant. Certes souvent j'essaie de situer à plusieurs reprise où se situe tel ou tel chapitre du livre par rapport à ce que j'ai déjà lu auparavant. Néanmoins ça fait partie du jeu. Le livre est très bien construit de sorte que le mystère reste toujours présent. J'ai beaucoup aimé l'histoire développée dans ce livre, un désordre temporelle invraisemblable. La ruée vers les maravillas, les pirateries, les commerces des caraïbes et la présence d'un vaisseau fantôme qui fait trembler tous les équipages. Tout un environnement qui met le lecteur dans une confortable situation de curiosité et de découverte. Très très bon livre à lire.


Veronika décide de mourir de Paulo Coelho
Veronika.jpg
Quatrième de couverture

Veronika a les mêmes rêves, les mêmes désirs que tous les jeunes gens du monde. Elle a un métier raisonnable et vit dans un petit appartement, s'offrant ainsi le plaisir d'avoir un coin à elle. Elle fréquente les bars, rencontre des hommes. Pourtant, Veronika n'est pas heureuse. Quelque chose lui manque. Alors, le matin du 21 novembre 1997, Veronika décide de mourir.
Imagination et rêves, amour et folie. Désir et mort. Alors qu'elle s'approche de la mort, Veronika se rend compte que chaque moment de la vie constitue un choix, celui de vivre, ou d'abandonner.
Veronika expérimente de nouveaux plaisirs et découvre qu'il y a toujours un sens à la vie. Mais la vie est courte. Veronika a décidé de mourir, et maintenant elle ne peut renoncer.

Mon avis

 

Même en ayant eu une fâcheuse expérience avec l'alchimiste, je tente un nouveau livre de Paulo Coelho et je ne le regrette pas. J'ai aimé ce livre alors que je ressens bien le même style que dans l'Alchimiste. Il y a toujours cette théorie première que l'auteur va développer au fur et à mesure jusqu'à la présenter comme la seule vérité à la fin du livre. Beaucoup de livres le font, la spécificité de cet auteur réside dans le fait que ces théories sont souvent  (enfin sur les 2 livres) illustrés par des exemples tirés de la religion et de la croyance. Ce qui évidemment n'est pas du goût de tout le monde. Néanmoins, ce livre m'a plu. C'est l'histoire d'une suicidée qui s'est ratée et qui se retrouve dans un établissement psychiatrique. Les propos sont plus réalistes. Pas de focalisation "exagérer" sur la religion et le destin. Il y est décortiqué la vie de plusieurs "fous" présents dans l'établissement. Chacun a sa propre histoire, différentes mais si proches en même temps.  L'histoire est assez bien racontée, bien qu'on sent dès le début où l'auteur veut en venir.

 

rosemaryUn bébé pour Rosemary de Ira Levin

Quatrième de couverture

Un cinq pièces au Bradford, en plein coeur de New-York. Rosemary et son mary Guy ont de la chance. Oh, bien sûr, il y a ces légendes à propos de magie noire : le célèbre sataniste Marcato aurait vécu dans l'immeuble. Mais les voisins de Rosemary sont si gentils ! Ils la couvent comme leur propre fille.

 

Et voilà Rosemary enceinte ! Le jeune couple est aux anges...Hélas, ce bien-être se fissure : une femme se jette par la fenêtre. Guy commence à changer. Des rêves horribles assaillent Rosemary. Elle éprouve bientôt une terreur sourde et grandissante...Ces gens étranges qui insistent pour s'occuper d'elle, que veulent-ils ? Rosemary ou son bébé ?

Mon avis

 

Livre est très intrigant. Tout au long du livre on est dans un atmosphère de doutes et de soupçons. L'histoire progresse petit a petit, lentement mais sûrement. C'est très bien raconté, tellement bien que le lecteur reste accrocher à l'histoire. Dès le début, on sent qu'il va se passer des choses, que le nouvel immeuble où Guy et Rosemary viennent d'emménager regorge d'histoires des plus sinistres. Qu'importe simple coïncidence, c'est la maison du bonheur.

 

L'auteur commence doucement à mettre les pions en place puis on voit l'évolution sans précipitation. On ressent la peur, les soupçons et la joie que ressent son personnage principal. Je vous avoue la fin du livre m'a laissé pantoise. C'est assez risqué comme choix de le finir de cette façon. Je ne révèle rien de plus, e vous laisse la joie de la découverte. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé. Je pense que ce ne sera pas le dernier livre de cet auteur que je vais lire. Pour rappel, Un bonheur insoutenable  du même auteur est également un très bon livre à ne pas rater!

Publié dans Lectures et CDs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article