Ecosse - Glen Lyon et les Highlands

Publié le par Mijakely

Depuis la fenêtre de notre hôtel du jour à Kilin, on peut admirer de très belles chutes d'eau. Les chutes de Dochart ont été vraiment impressionnantes ce jour là (toujours suite au reste d'ouragan). Même les habitants faisaient un petit détour par les chutes afin d'admirer le spectacle.

 

- Les  chutes de nuit et de jour -

Glen-Lyon-Glen-Coe 9150 [800x600]

Glen-Lyon-Glen-Coe 9180 [800x600]

Glen-Lyon-Glen-Coe 9178 [800x600]

 

Ce matin là, je goûte à mon premier "vrai" petit déjeuner écossais composé de boudins, de saucisses, de bacon, d'oeufs, d'une sorte de pain, d'un demi champignon et d'une demi tomate. Hum très très diététique. Je me suis promis de ne plus en manger après cette matinée là .. mais c'est sans compter sur l'appel de mon ventre chaque matin.

 

- Petit déjeuner écossais -

Ecosse 9355 [800x600]

 

Après avoir bien mangé, on part à la visite de la Glen Lyon. Les routes sont assez petites, impossible d'y croiser une voiture à moins d'utiliser les "passing place" dissimuler un peu par ci par là tout au long de la route. Tout au long de cette paisible vallée, les moutons ne manquent pas. Ils sont par milliers à se promener sur les champs ainsi que sur les routes. Ce spectacle est vraiment dépaysant.

 

- Les moutons et une cabine téléphonique rouge -

Glen-Lyon-Glen-Coe 9235 [800x600]

Glen-Lyon-Glen-Coe 9227 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le paysage aussi est vraiment intéressant. On est en pleine nature tellement qu'il était rare de rencontrer des gens. D'ailleurs c'est un peu pour cette raison qu'on s'est un peu perdu presque à la fin de notre périple. Effectivement, à partir de la moitié de notre circuit, les routes commencent à avoir des trous (des fois énormes), puis on tombe tous les 500m sur des barrières non verrouillées. On les ouvre, on passe, puis on les referme. On procédait ainsi jusqu'à ce qu'on tombe sur une barrière verrouillée au niveau d'un croisement. On commence à se dire que ça va être difficile de revenir sur la route qu'on a emprunté (presque 3/4h de route presque abîmée). Y a t-il d'autres solutions ? Les deux routes qui partent à gauche et à droite nous paraissent être des routes de fermes non entretenues.

On pense tenter d'y aller et demander plus d'informations sans trop d'espoir. Heureusement, après un temps passé à tergiverser, des touristes allemands passent en voiture sur la même route .. on leur demande le chemin à suivre. Et là surprise, c'est la route qu'on pensait mener vers une ferme qu'il fallait emprunter et non la route avec la barrière verrouillée. OUF. 

 

- Un barrage et la barrière verrouillée -

Glen-Lyon-Glen-Coe 9240 [800x600]

Glen-Lyon-Glen-Coe 9250 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Route à la sortie de Kilin -

Glen-Lyon-Glen-Coe 9255 [800x600]

Après cette périple, on part ensuite à l'attaque des highlands. Les montagnes deviennent de plus en plus impressionnantes. On avait l'impression qu'à chaque détour de la route, on va tomber sur un paysage digne d'un tableau de rêve surtout tout au long de la Glen Coe.

- Paysages nuageux -

Glen-Lyon-Glen-Coe 9276 [800x600]

 

- Une chute et les pics three sisters of Glencoe -

Glen-Lyon-Glen-Coe 9297 [800x600]

Glen-Lyon-Glen-Coe 9305 [800x600]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Glen-Lyon-Glen-Coe 9302 [800x600]

 

- Paysages -

Glen-Lyon-Glen-Coe 9318 [800x600]

 

Durant cette même journée, il a plu plusieurs fois et à chaque fois, un très beau arc-en-ciel faisait sont apparition. On en a jamais vu autant dans une seule et même journée. D'ailleurs, on a vu vraiment l'origine de certains. C'était vraiment beau à voir.

 

Glen-Lyon-Glen-Coe 9338 [800x600]

 

On décide enfin de nous diriger vers Mallaig afin d'y passer la nuit et  y prendre un embarcadère le matin pour atteindre l'île de Skye. Le plus gros problème en cette fin d'après midi, c'était de trouver un hôtel pour dormir. A  Mallaig tout est complet, on décide de s'éloigner un peu et de voir dans les différents villages au alentour. Après plusieurs essais, on tombe enfin sur un hôtel à Arisaig où on a pu avoir une chambre très spacieuse (voire trop) face à mer.

Publié dans Ecosse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article