WE de 3 jours à Dieppe

Publié le par Mijakely

Dieppe est une des villes en bord de mer accessible facilement en train depuis Paris. Les billets peuvent être achetés en dernière minute au guichet sans grand risque. C'est l'un des gros avantages des TER ou des trains intercités avec bien sûr le prix. Les seuls tracas résident dans la réservation des nuits d'hôtel ainsi que la lenteur du train. On ne peut pas tout avoir malheureusement. Pour notre part, un grand nombre d'hôtels étaient déjà complets, on se demandait bien pourquoi.A suivre.

Nous arrivons donc le samedi midi à Dieppe. Il fait un temps magnifique, le soleil est au RDV bien que la température ne soit pas trop élevée. Sur le chemin de l'hôtel en bord de mer, énorme surprise : c'est le début du grand festival de cerfs-volants qui dure un peu plus d'une semaine. Des beaux cerfs-volants partout vraiment jolis à voir.

- Bord de mer  -
Dieppe (9)

On dépose nos bagages, on mange puis direction la mer. Avec sa plage (ô surprise) de galets. Des galets partout partout partout avec ses falaises en craies en fond. Avec le temps qu'il faisait et bien sure le festival, le bord de mer est noir de monde mais bizarrement un peu moins sur la plage de galets. Je jette mes 'birkeinstock' et fonce vers la mer pour y tremper mes petits pieds. Même pas deux ni même un mètre je suis obligée de m'arrêter. C'est une souffrance que de marcher sur les galets. J'ai pu tremper mes pieds in-extremis mais j'ai souffert oui j'ai souffert. Décidément il fallait ces fameux 'kiranil' (sandales fermés en nylon) pour bien profiter de la mer dieppoise. En regardant un peu autour de nous on voit que les locaux sont vraiment bien équipés : matelas de plage ou transat, parasol, sandales fermés en plastique aux pieds bref le summum du confort sur cette plage. On se promet de revenir un jour aussi bien équiper qu'eux pour bien en profiter nous même.

- La plage -
Dieppe (4)

Dieppe
Dieppe (1)























Dans l'après midi des démonstrations de cerfs-volants synchronisés sont organisés sur la vaste pelouse en bord de mer accompagnées de musiques plus ou moins rythmées. C'est assez fascinant de voir ce ballet de couleurs vives où plusieurs personnes (jusqu'à quatre) arrivent à se synchroniser et à exécuter des mouvements impressionnants. On a également assister à des combats en duel de cerfs-volants. Le but du jeu c'est de casser le fil de l'autre sans soi même faire tomber à terre son propre cerf-volant. C'est assez difficile à observer car les fils sont quasi invisibles pour un non initié  comme moi. Je constate juste à la fin qu'un des cerfs-volants devient soudainement libre d'attache et commence sa descente désarticulée vers le sol. Le grand champion du jour était un coréen  très âgé, ses concurrents étaient de diverses nationalités. D'ailleurs plusieurs représentants de plusieurs pays ont fait le déplacement pour présenter leurs cerfs-volants. Les pays rivalisent d'idées. C'est très impressionnant. La journée se passe finalement vite. Le seul bémol j'avoue c'était les restaurants. Trop de monde, trop d'attente et durant cette journée là ça en devenait agaçant.

- Cerfs-volants synchronisés -
Dieppe (2)

- Cerfs-volants -
Dieppe (3)
Dieppe (6)
























Le deuxième jour, on monte vers le château qui surplombe la ville et voir si on pouvait plus ou moins longer la falaise à pied. Après une montée assez abrupte et sous une chaleur presque insoutenable, une belle vue nous attend. Un beau château et une vue dégagée sur la mer. On essaie ensuite de longer la falaise mais on ne pouvait aller très loin. Dommage.

 

- Château et bord de mer -
Dieppe (5)

Dans le milieu d'après midi, pour éviter la foule au restaurant direction les sandwicheries en bord de mer. Là, une queue d'une demi heure nous attend. Les deux cuistots dans leur camionnette frisent l'insolation avec la chaleur. On croirait presque qu'ils allaient tomber dans les pommes à un moment ou à un autre. Ce fut mémorable et assez inquiétant. Avec nos burgers et nos boissons scandaleusement cher (très cher) nous pouvons enfin manger.

Vers la fin de l'après midi. Le ciel se couvre. On s'attend à un orage. La température baisse et le vent souffle un peu plus fort. Nous nous décidons enfin à nous baigner. La mer est vide et il y a un peu de vague. Après l'épreuve de la marche sur galets afin d'accéder à la mer, la baignade fut vraiment plaisante. La sortie par contre fut un calvaire. Impossible de remettre les pieds nus sur les galets. Mes 'birkenstock' ont du prendre l'eau salée. Pas très sympa. Cette petite baignade sera la seule, unique et mémorable du WE.

- Le ciel qui se couvre -
Dieppe (8)

Le dernier jour à Dieppe est consacré aux cerfs-volants. Dès le matin, on en achète un qui soit acrobatique c'est à dire un qui puisse être guider afin de faire de belles figures dans le ciel. Direction la plage (de galets) en espérant ne pas le casser dès les premières utilisations. Certains se débrouillent très bien, d'autres comme moi beaucoup moins bien. Le vent est difficile à appréhender, si y en a pas il tombe si y en a trop ça tire franchement. Bref je l'ai fait faire des chutes assez souvent. J'avoue c'était vraiment amusant hormis peut être la peur de faire tomber l'engin sur la tête d'un passant. Le soir arrive assez vite. Nous nous dirigeons vers la gare ou plusieurs heures de train nous attends. Nous avons passé un très bon WE entourés de cerfs-volants en tous genres. 

- Le port de plaisance -
Dieppe (11)

- Nous -
Dieppe (10)Dieppe (7)

Publié dans France (Régions)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

J'kifff le bob !!! ^^
Répondre
M


ça protège efficacement du soleil :) on ne s'en sépare plus hi hi